le tube du lundi … ou pas

Eh oui, y a du « level » ! Tour à tour crooner, punk ou chanteur de pop, Alain Kan est un extraterrestre de la chanson française, dans laquelle il a sévit (sans jamais trop la marquer) pendant plusieurs décennies.

Mythomane ou artiste incompris, il prétendait être l’ami de David Bowie, avec qui il aurait composé plusieurs chansons. Les téléphiles se souviendront de l’appel à témoin passé dans « Perdu de vue », suite à sa disparition sur un quai du métro parisien, début 90.

Bref. Tout ça pour faire un clin d’oeil à QJ1ET – Quand j’étais un Extraterrestre, accueilli du 10 au 20 juillet à Mix’Art Myrys, pour une nouvelle résidence de travail !

Des photos et des vidéos à suivre !!

En attendant, appréciez la beauté du texte made in Alain Kan :

« Là-bas, sur notre planète, là-bas, il y a toujours la fête,
Un spectacle de fous-ous-ous, plus beau, plus gros-os
Là-bas que sur notre terre, là-bas, il n’y jamais de guerre
Les enfants vivent nus-us-us-us… c’est la vie en Mars… »

Poster un commentaire

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>