palmier

fonds de tiroir #4

Un fond de tiroir, voire plus, presque le truc qui s’est coincé entre deux tiroirs et qu’on a oublié là depuis un temps certain. Bref, allez savoir de quand cela date.

Tu l’entends le bruit des âmes qui se résignent ?

Le bruit absent des flocons dévalant du ciel.

Il neige sous mon crâne.

Je chasse les poussières de la semaine

d’un verre.

Tu le sens le souffle des corps qui renoncent ?

Le vent déçu a quitté le spectacle,

révélant les cendres blanches.

Blanches, bien sûr : un rien nous émerveille.

Tu le vois l’enfant qui se désintègre ?

Déjà le cynisme grince quelque part,

comme les palmiers, l’hiver,

ou comme des meringues stupides qu’on écrase.

 

Poster un commentaire

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>