Catégorie : fonds de tiroir

aubervilliers mala

vendredi : vieillerie

Tiens, faisons donc une nouvelle rubrique sur cette page :
« les vendredis vieilleries ».

Je vous y propose des notes de carnets qui traînent un peu partout chez moi, et dont je ne sais quoi fiche. Pour faire un peu joli, j’accompagnerai les errances de mon stylo d’une des photos qui traînent dans mon ordi, et dont je ne sais quoi fiche non plus.

Vendredi-vieillerie n°1 (années 2000/2010)

« Le soir, la promiscuité sonore faisait aspirer à un renouveau de silence.
Les tours dressaient leurs étages et toisaient les passants, qui se faufilaient dans ces camaïeux de gris. Traversées perpendiculaires rythmées par l’intermittence des signaux lumineux, chacun suivant à peu près les indications tracées au sol.

Et puis les nuits se précipitaient les unes sur les autres, dans le bruit sourd de l’insomnie.
Le ciel, oppressif avant, déversait désormais ses lames engourdies.

Tracé oblique d’un rayon urbain.

Marcher, absent, étranger à la ville, à la lueur marécageuse suspendue au dessus des constructions et de ce qui, ailleurs, se trouvait être un ciel étoilé. »