Catégorie : spectacles

juste une mise au point …

… sur les plus belles histoires de ma vie  ♬ ♪♫♩

Bonjour à vous, amis fidèles et lecteurs patients ! (ou l’inverse)

Depuis plusieurs semaines, une question commune semble vous brûler les lèvres :

– What about la kontess’ ?? Que se passe-t-il ? Que des tubes du lundi, et pas l’ombre d’une digression métaphorique ?

Je sens ce trouble mêlé d’inquiétude vous envahir…

Ou pas, d’ailleurs, puisque vous êtes sûrement en train de bâfrer, gougnafres que vous êtes – que dis-je ! – de vous empiffrer de cacahuètes et autres saloperies apéritives, dégustées à même la terrasse d’un charmant café vue-sur-la-mer, dans une quelconque ville portuaire du sud de la France, au son des clapotis infâmes des vaguelettes, dont les crêtes scintillent, au loin, avant de venir mourir à quelques centimètres de vos orteils dorés (je vous déteste). Je spam le premier qui évoque les fragrances marines mélangées à l’odeur de monoï, et fait la moindre allusion à la cuisson de mets au barbecue.

So, what about la kontess’ ? Et pourquoi ce nom, déjà ? C’est vrai, ça ! D’où provient-il donc ?

De cette aveuglante beauté, de cet air naturellement hautain qui me caractérisent, cette classe aristocrate, cette intelligence folle matinée de talent brut et inné, qui me siéent si bien (du verbe séoir) ? Peut-être seulement un surnom dont on m’affublât pour synthétiser ces émotions éparses, mais intenses, éprouvées au contact de ma (délicieuse, mais modeste) personne …

Donc voilou, here i am, kontess’ de mon état, régnant sur ce blog du haut de mon mètre 74. Et parlons-en, de ce blog, qui à l’origine devait promouvoir les activités nartistiques de la compagnie, dans le (sombre) dessein de voir déferler un tsunami de programmateurs fous d’amour (un fou d’amouuuurrr !) devant tant d’ingéniosité, d’humour et de bon goût, prêts à se battre pour nous arracher les dernières dates restées vacantes sur notre calendrier estival ! Ahhh (soupire)…

Résultat des courses, comme dirait Omar Sharif : je passe mon temps à faire la groupie aux quatre coins de la toile, inondant ces pages de « trop j’adore », « j’affectionne particulièrement » et de « j’aime surtout ». Des liens en veux-tu en voilà. On est à deux doigts du faisage de lol.

Du coup, j’oublie de vous raconter ce qui se passe dans ma vie, la vraie, celle follement passionnante où l’on chope la rubéole au mois de juillet, et on se fait dézinguer les cervicales au mois d’août (très discrète tentative de justification de mes penchants procrastinateurs).

Mais revenons à nos rognons, empêchons toute nouvelle parenthèse de s’ouvrir, et entrons dans le vif du sujet (même si j’ai toujours eu du mal à localiser cette partie de son anatomie), à savoir : la compagnie la kontess’. Son oeuvre.

Quelles sont les news ? Eh bien, je vais m’empresser de vous le dire.

1) Tout d’abord, parlons de Hawaii, cet exquis petit chose que nous représentâmes aux Frigos, et dont, petits malins que nous sommes, nous vous fîmes miroiter une « suite », attendue prochainement.

C’est là que nous nous cognons (très fort) à une dure réalité, à savoir :

  • nous sommes SDF de lieu de répétition, notre salle étant fermée pour travaux jusqu’à fin septembre
  • nous sommes pauvres et par cela, ne pouvons profiter de cette extraordinaire offre locative et parisienne (studio de répèt  à 30 € de l’heure)
  • faudrait déjà qu’on re-bosse ce qui a été fait un peu à l’arrache

De plus, ce duo manque cruellement de limbo dance !

On a pas mal d’idées pour la suite, plusieurs propositions ont été avancées : un mix de vidéo de sosies d’Elvis dans les chapelles de Las Vegas (que je collectionne), un parallèle vers le solo Wedding Cake, qui parle – entre autre – de l’ennui dans le couple, un zoom sur un bal de promo, ou un remake du Tour du Monde en 80 minutes de Béjart … Reste à savoir si ce type de spectacle peut être programmable… et où !

2) The great news is : un spectacle sur les princesses, en cours d’écriture, destinées aux personnes de petites tailles, aussi appelées « enfants ». Au programme : une princesse au caractère trempé, de l’amour, des chutes, des bafouillages, des paillettes, des gadgets lumineux et des mini-films d’animation.

Pas de date butoir prévue pour l’instant, j’avance doucement sur l’écriture du texte, et deux-trois choses m’ont un peu retardé ces derniers temps (voir plus haut, rubéole etc).

3) Je travaille toujours sur le projet de spectacle La Cible. Quelques séquences sont déjà prêtes, et j’espère bien pondre un trailer pour la rentrée.

4) Capsule, le projet de voyage-spectacle au Japon, prend un peu l’eau. Je comptais sur plusieurs plans boulot pour avancer une partie du matos, mais y a des gens qui sont encore capables de vous faire le coup de « la crise » pour vous faire baisser vos prix. Pff, c’est tellement 2008 !

Peu importe, le projet se fera en 2011 ou l’année suivante. Je vais essayer de déployer tous mes talents informatiques pour caser un pdf du dossier téléchargeable sur le site (c’est pas gagné !).

Ben voilà, vous savez quasiment tout. J’espère pouvoir vous donner très prochainement des nouvelles prometteuses de ces différents projets. J’espère aussi que vous prenez du plaisir à lire ce blog un peu bordélique, où l’on parle de tout et de rien. Et dans lequel on ne s’intéresse toujours pas aux dernières tendances de « le möde ».

Hawaii (à suivre) : repésentations aux Frigos

Fort de son succès, « Hawaii (à suivre) » sera représenté

dimanche 30 mai à 15h, 16h, 17h, 18h et 19h


(pas de séance à 14h pour cause de dodo)

Merci à tous ceux qui se sont déplacés pour nous voir. Pour les autres, séance de rattrapage demain! Hula power!

Hawaii (à suivre) et l’exposition Paris – Hawaii

Aux Frigos – Espace Le Cabaret des Oiseaux (dit chez Joel)

Rez de chaussée, côté jardin des « Voûtes »

19 Rue des Frigos PARIS 13ème

M° Bibliothèque F. Mitterand  sortie tolbiac-chevaleret

Passer devant Décathlon et Darty (sans vous arrêter) et c’est un peu plus loin sur votre droite.

la kontess’

Hawaii (à suivre)


Avant d’aller étirer mes membres douloureux en des postures que la morale, non aguerrie aux techniques de stretchage intensif nécessaires à une souplesse et une amplitude de mouvement – qui biologiquement me font défaut- fortement recommandées dans l’usage de l’art chorégraphique, bref, que la morale, qui finalement n’a pas la science infuse, réprouverait (cette phrase est décidément trop longue), je me dois donc, avant tout cela, de vous parler d’un sujet d’une importance sinon capitale, tout du moins grosse agglomération : Hawaii (pouvant être également orthographié Hawaï, mais ça fait faire une gymnastique supplémentaire aux phalanges, ça va, merci, j’ai déjà assez de courbatures).

Hawaii (à suivre) sera donc représenté lors des Portes Ouvertes des Frigos Vendredi 28, Samedi 29 et Dimanche 30 mai, dans le cadre des Installations Performances « Paris – Hawaii », avec my dear zemarkiz et betty c4xrien.

Y a même une buvette sur place avec des consos à pas cher…

Alors, viendez!

la kontess’