Mots-clé : quand j’étais un extraterrestre

le tube du lundi … ou pas

Eh oui, y a du « level » ! Tour à tour crooner, punk ou chanteur de pop, Alain Kan est un extraterrestre de la chanson française, dans laquelle il a sévit (sans jamais trop la marquer) pendant plusieurs décennies.

Mythomane ou artiste incompris, il prétendait être l’ami de David Bowie, avec qui il aurait composé plusieurs chansons. Les téléphiles se souviendront de l’appel à témoin passé dans « Perdu de vue », suite à sa disparition sur un quai du métro parisien, début 90.

Bref. Tout ça pour faire un clin d’oeil à QJ1ET – Quand j’étais un Extraterrestre, accueilli du 10 au 20 juillet à Mix’Art Myrys, pour une nouvelle résidence de travail !

Des photos et des vidéos à suivre !!

En attendant, appréciez la beauté du texte made in Alain Kan :

« Là-bas, sur notre planète, là-bas, il y a toujours la fête,
Un spectacle de fous-ous-ous, plus beau, plus gros-os
Là-bas que sur notre terre, là-bas, il n’y jamais de guerre
Les enfants vivent nus-us-us-us… c’est la vie en Mars… »

quand j’étais un extraterrestre…

Les premières photos de la Nuit Blanche à la Maladrerie, où la kontess’ présentait sa nouvelle performance, Quand j’étais un extraterrestre, le 1er octobre dernier.

Proposition artistique à mi-chemin entre la Sci-Fi et l’autobiographie, QJ1ET aborde la thématique du « fake », et convoque sur scène des souvenirs d’enfance, fabriqués et réels. QJ1ET est une narration désarticulée, un ensemble de croquis esquissant le paysage mental d’un enfant/adulte inquiet, trouvant refuge dans l’adhésion à un monde composé d’éléments fictifs.

J’ai eu beaucoup de plaisir à montrer cette première étape de travail au public d’Aubervilliers, des spectateurs se déplaçant en nombre, curieux et contents de trouver une programmation gratuite dans le théâtre en bas de chez eux. Un public à la fois attentif et turbulent, mais concentré et réactif !

Bravo à Samy, de l’Espace Renaudie, qui a signé une création lumière de toute beauté ! Merci aux amis présents, notamment mes ALBERT(s), le Geek et l’Enfant, forcément, Guillaume, Plooom, Kosni Moldovan et Hélène !

 

Crédits photos : Nicolas Roos, Hélène

 

participez à la prochaine création de la kontess’

Participez à la Nuit Blanche avec la kontess’

Dans le cadre de la Nuit Blanche organisée par la Ville d’Aubervilliers qui se déroulera à la Maladrerie le samedi 1er octobre 2011 de 17 h à 1 h du matin, la kontess’ lance un appel à participation.

La kontess’ (performance, installation, spectacle contemporain) recherche des souvenirs d’enfance.

Participez à la prochaine création de la compagnie la kontess’, Quand j’étais un Extraterrestre, en lui livrant par écrit vos souvenirs d’enfance, insolites, bizarres, cocasses, drôles, réels ou inventés.
Les souvenirs seront restitués lors de la représentation de la performance, à la Maladrerie, lors de la Nuit Blanche.

Envoyez vos souvenirs par mail
lakontess@gmail.com
Compagnie la kontess’
www.lakontess.com
QUAND J’ETAIS UN EXTRATERRESTRE

Création 2011
Théâtre, danse, vidéo
« Mes parents regardent les séries à la demande dans le salon. Moi, je réfléchis. En fait, je suis un extra-terrestre : je viens d’une autre planète, même si je ne se souviens pas de laquelle exactement. Ma mémoire a du être effacée. » (EXTRAIT)

yeah

trop de la bombe de baballe en plastique ! Grâce aux actions conjointement menées par le front de libération du nom de domaine de la kontess’ (càd : moi) et un super geek masqué (qui porte des santiags), la kontess’ is back dans les bacs à glace !

Eh bé, deux mois à pourrir mon ex-hébergeur (dont nous tairons le nom, même s’il commence par  -ho et se termine par -eur, et qu’il signifie « hébergeur » en franglish) qui ne voulait pas lâcher ce nom de domaine. Il a fallu que je le hashtag menu menu sur twitter pour qu’il lâche l’affaire… Me voilà donc, à l’instar de Rocky, Terminator et les Chipmuncks, de retour, sur cette page dont nous n’avons pas pu célébrer dignement l’anniversaire pour cause que c’était tout cassé – fatal bazooka error internal et tout.

So, champagne ! Mais oui, cela fait déjà plus d’un an que la kontess’ squatte dans les parages, et que vous suivez les aventures trépidantes ou pas, de notre compagnie de spectacle vivant car pas encore mort.

Et il s’en est passé des choses depuis le dernier post du 1er avril. Tout d’abord, la DAC d’Aubervilliers nous a accordé une résidence de création de deux jours dans un vrai théâtre avec des projecteurs et du parquet dans des emplacements ad hoc, et une vraie équipe de régisseurs adorables. Résultat : arrivée avec 17 pages de texte, repartie avec les 6 lignes que voici :

« Mes parents regardent les séries à la demande dans le salon. Moi, je réfléchis. En fait, je suis un extra-terrestre : je viens d’une autre planète, même si je ne se souviens pas de laquelle exactement. Ma mémoire a due être effacée. On m’a placée ici pour observer mon évolution dans cet environnement qui n’est pas le mien. Je ne sais pas qui, autour de moi, fait partie du programme ou pas, mais je pressens que ma famille n’est pas celle qu’on voudrait me faire croire. »

(qui bien sûr sont tellement copyrightées que si vous essayez de faire un copier/coller, votre ordinateur explose sur le champ et surtout au milieu de votre appartement). Quand j’étais un extraterrestre est donc en cours d’écriture, et j’espère lui trouver une petite résidence dans le sud ouest.

Tout de suite après cela, vla ti pas qu’un centre commercial contacte le collectif ALBERT pour lui proposer d’exposer une oeuvre dans une vitrine ! Et comme nous ne savons pas recycler de vieux boulots, nous partons sur une installation toute neuve intitulée WATCHBOXES#1 (on met le « # » pour faire vrais artistes contemporains)  by ALBERT, c4xrien et la kontess’ – Centre Commercial Le Millénaire – AUBERVILLIERS – du 27/04 au 27/06

Puis, dans la foulée, une vidéo sans intérêt autour de 6 arrosages mélancoliques et 2 cascades ratées, Mélancolie, filmée at ALBERT l’ALGéCO et présentée en parallèle du travail de c4xrien aux Serres Communautaires d’Aubervilliers. Résumé en images :

Et puis, pour bien continuer dans cet élan, nous présenterons WATCHBOXES#2 (toujours le dièse, etc) dans le cadre du Printemps des Lumières au Dock Eiffel de la Plaine St Denis le samedi 28 mai :